dima
  • Honeycomb

    dispositif chorégraphique, littéraire et musical

    « Au départ, il y deux silhouettes anonymes, deux corps dans l’espace, deux personnes en mouvement. Entrelacement de présences sensibles, de lignes chorégraphiques, de figures imposées, la danse s’inscrit, s’imprègne et se transforme en fonction du lieu qui l’accueille. Corps/Mots Les textes ont tous le même point de départ : deux corps dans un espace à géométrie variable. Ils répondent tous à une même contrainte de forme puisqu’ils sont pensés pour être oralisés et mis en son. Mots/Musique Chaque auteur est associé à un compositeur. A priori, ils n’ont jamais collaboré. L’écriture musicale se fait en aller-retour entre danse, texte et musique mais chaque duo écrivain-musicien développe indépendamment son propre univers. Corps/Mots/Musique Au moment de la représentation, corps, voix et sons co-habitent dans des lieux et des temps multiples. La danse s’étire ou se remet en jeu, dans un ou plusieurs sites distincts selon le contexte. L’objet sonore est spatialisé, en proximité directe ou à distance des danseurs, depuis une source isolée ou en de multiples endroits. Dispositif/Spectateur Le dispositif est parfois en symbiose, parfois fragmenté, Le spectateur est libre des modalités de son expérience, il peut évoluer dans l’espace de représentation, regarder de près ou de loin, voir et entendre, voir puis entendre...»

    Distribution :

    Chorégraphie et mise en espace : Caroline Grosjean

    Performers : Caroline Grosjean, Philippe Lebhar (danse), Manuel Daull (texte), Rémi Aurine-Belloc (musique)

    Production :

    Pièces Détachées

    Co-production et résidences :

    La compagnie Pièces Détachées est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l'aide à la structuration en 2017-2018.

    photos © Anna Guiton, Caroline Grosjean