Résidences

Résidence d’artiste associé au Théâtre de Morteau – 2017/2018

Le Théâtre de Morteau nous invite cette saison à être artiste associé. La compagnie sera ainsi très présente sur le terrain, avec des proposition hors les murs pour la Nuit des Musées – Fragments ou les journées du patrimoine – Honeycomb. Elle sera également en résidence de création avec EXIT 87 cet été et en diffusion avec Petites Partitions Entre Amis à la médiathèque.

Résidence chorégraphique au collège de Gy avec Culture 70 – premier semestre 2017

Suite à une semaine culturelle menée en 2016 au collège de Gy par la compagnie, tous ont eu à coeur de poursuivre l’aventure.Cette année, une résidence d’artiste est reconduite avec Culture 70 (le pôle éducation et territoire de la DRAC et le collège R.Gueux).

Porté par Catherine Marin (professeur d’EPS), Isabelle Guillaume, (documentaliste) et Caroline Grosjean (artiste chorégraphique), ce projet s’inscrit en 3 temps et durant 3 semaines entre janvier et juin 2017. Au cours de cette résidence, le compagnie interviendra auprès des élèves de différentes manières : ateliers de création chorégraphique, ateliers du regard, visites commentées des expositions, rencontres autour des métiers du spectacle. La compagnie sera également en résidence de création dans l’établissement avec 2 projets distincts : Honeycomb et Petites Partitions Entre Amis. Les temps de répétition seront ouverts aux regards et des performances et des impromptus seront également proposés.

Résidence chorégraphique autour de Partitions – printemps 2015

Du 25 mars au 6 avril 2015, la compagnie était en résidence chorégraphique avec l’ADDIM de Haute-Saône. Sous forme d’un laboratoire – performance, elle a ainsi présenté le projet Partitions durant 2 semaines sur 3 sites du patrimoine industriel de Haute-Comté : écomusée de Fougerolles, verrerie d’art de Passavant, Usines réunies de St Loup sur Semouse.

Cette immersion a pris de nombreuses formes : performances chorégraphiques, installations sonores et video, réalisation d’un film, lectures musicales… Ce projet était porté par 7 artistes de la compagnie : les danseurs Magali Albespy, Caroline Grosjean, Philippe Lebhar et Mathieu Heyraud, l’auteure Anne Savelli, le créateur sonore Zidane Boussouf et le créateur lumière Benoit Colardelle.

Résidence de recherche à WASP – Bucarest – octobre 2014

« Il y a 5 ans, j’ai créé un premier solo à l’endroit… qui interrogeait ma position d’interprète, ma sensibilité de femme et ma relation au temps de la représentation. Depuis, j’ai ouvert et resserré le cadre spatial mais c’est toujours l’interprétation qui m’intéresse, celle du danseur et celle du spectateur. J’ai aujourd’hui envie de prolonger cette recherche en utilisant d’autres médias que le corps en mouvement, d’autres filtres que ceux du spectacle vivant. Cette résidence marque le début d’un travail d’images, fixes et/ou mobiles, pour mettre en relief une certaine perception du temps et particulièrement celle d’un présent étiré. »

En octobre 2014, Caroline Grosjean est invitée dans le cadre du projet européen Life Long Burning soutenu par 4 Culture Ro et le CCNMLR à mener une Wild Card à Bucarest dans les studios de WASP (Working Art Space and Production). Elle y revisite en complicité avec Mathieu Heyraud son premier solo à l’endroit… et en propose une relecture au travers d’une performance fragmentée et d’un film réalisé pendant le temps de la résidence.

Résidence d’artiste au collège Cassin de Baume les dames – novembre 2012, janvier et juin 2013

En partenariat avec la DRAC Franche-Comté (pôle éducation et territoire) et la scène nationale de Besançon, la compagnie Pièces Détachées a vécu durant 3 semaines au rythme du collège Cassin de Baume-les-dames.

Durant cette immersion, la compagnie a travaillé à deux projets. Caroline Grosjean a répété durant une semaine le projet Héroïnes, puis durant 2 semaines, ce sont quatre danseurs et un créateur sonore qui ont déjoué le quotidien des élèves et des professeurs avec le projet Partitions.

Impromptus dans les classes ou au CDI, ateliers croisés avec élèves et professeurs volontaires, improvisation guidée dans tous les différents espaces extérieur et intérieur, répétitions ouvertes, partitions créées par les élèves pour les danseurs…

Plusieurs classes ont assisté à la représentation de Héroïnes en avril 2013 et ces trois semaines de présence extra-ordinaires se sont terminées par la création d’un parcours chorégraphique dans l’établissement dont ont pu bénéficier une douzaine de classes.

Création participative et résidence sous la Bulle – janvier à juin 2011

Suite à une première semaine de sensibilisation autour de à l’endroit… sous la Bulle, scène itinérante en octobre 2010, l’Addim70 confie à la compagnie un projet de création participative dès l’année suivante.
Portraits est un projet au long cours qui se construit autour de plusieurs propositions de la chorégraphe : créations avec des enfants dans le cadre scolaire et extra-scolaire, pièces courtes de la compagnie, proposition pour le jeune public et invitation à la danse. Ce projet, articulé entre des interventions tout au long de l’année et une résidence sous la Bulle, donne à voir différentes facettes du travail de création et s’attache à favoriser les échanges et les rencontres : entre les différents danseurs, entre danseurs et spectateurs, entre spectacles et propositions interactives, entre écriture et improvisation, entre la danse et d’autres supports artistiques.

Ce compagnonnage avec l’Addim a rebondi en septembre 2011 avec une proposition de spectacle-échange avec en duo Caroline Grosjean (danse) et Agustina Meroño (viole de gambe).