• Oural – première le 27 septembre à Royaumont

    duo chorégraphique tout public dès 6 ans
    OURAL s’ouvre sur un espace blanc. Deux danseurs s’immergent dans ce paysage vierge et se confrontent à son immensité. Ils le parcourent, le façonnent, lui donnent vie. Par touches successives, ils y créent des espaces poétiques et sensibles. Au gré de leurs actions, ils questionnent notre rapport à la nature et au paysage et invitent les spectateurs à laisser leur imaginaire voyager au delà du plateau.
    Co productions et résidences : 

    Royaumont-Abbaye et Fondation (95), MA scène nationale - Pays de Montbéliard (25), l'Abbéïcité de Corbigny (58), le CREA scène conventionnée jeune public d'Alsace à Kingersheim (68), La Minoterie, scène conventionnée Art Enfance Jeunesse à Dijon (21), le Pôle Nord à Marseille (13), la Friche artistique-studio de la compagnie Pernette (25), Saisons c@p25 résidences d’artistes initié par le Département du Doubs et la communauté de communes des 2 Vallées Vertes. Avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté (au titre de l'aide à la structuration 2019-2020), la Région Bourgogne-Franche-Comté, le Département du Doubs et la Ville de Besançon.

    Équipe de création : Magali Albespy, Zidane Boussouf, Benoît Colardelle, Caroline Grosjean, Yann Norry Remerciements à Sylvie Riser
  • Charcoal – premières le 1 er octobre à l’Abbaye de Royaumont

    solo chorégraphique dès 2 ans

    Avec Charcoal, Caroline Grosjean crée pour la première fois un endroit de rencontre avec les tout-petits. Elle invite ici les spectateurs à s’immerger dans une scénographie brute et sensorielle où la matière et le corps s’entremêlent, se colorent et se transforment l’une l’autre.

    Nomade, chamane, architecte, cafu, animale, femme oiseau... Montagne, tanière, muraille, cairn, éboulis... Les métamorphoses du corps succèdent aux mues de l’espace. L’interprète chemine, dompte, dessine, s’inscrit, se fond, gravit, surplombe des paysages sans cesse renouvellés. La matière, inerte, devient vivante et se laisse sculpter par la danse.

    Co productions et résidences : La Passerelle à Rixheim (68), La Minoterie, scène conventionnée Art Enfance Jeunesse à Dijon (21), le Pôle Nord à Marseille (13), la Friche artistique-studio de la compagnie Pernette (25), Saisons c@p25 résidences d’artistes, initié par le département du Doubs avec la communauté de communes des 2 Vallées Vertes. Avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté (au titre de l'aide à la structuration 2019-2020), la Région Bourgogne-Franche-Comté, le Département du Doubs et la Ville de Besançon. Équipe de création : Magali Albespy, Zidane Boussouf, Benoît Colardelle, Caroline Grosjean, Yann Norry
  • Sillages

    Cette saison, grOup donne carte blanche à Caroline Grosjean - chorégraphe et danseuse de la compagnie Pièces Détachées. De cette invitation naît Sillages, un projet de création originale qui s'écrit avec la complicité de 18 danseurs amateurs et se donne à voir sous forme de 3 performances in situ : au Musée des maisons comtoises de Nancray, au FRAC de Besançon et dans la grande halle de la friche durant le festival Jours de Danse.

    Sillons/Sillages est un projet de grOup et reçoit le soutien de la DRAC Bourgogne Franche - Comté , des 2 Scènes et du conseil départemental du Doubs.

    Sillages c'est : Fabien Amiot, Sylvia Banos, Naomi Bonnet, Anne Devaux, Cathy Evrot-Carrican, Stéphanie Franchini, Bernard Gaume, Philippe Gay, Anne Grimaitre, Agnès Marcelli, Agathe Normand, Thomas Pelletier, Céline Pitel, Charlotte Prost, Tea Prsir, Valérie Taina, Anne Thouret, Caroline Tissot.

    photos : Yves Petit, Caroline Grosjean

  • σ / Σ

    \sig.ma\ / \sig.ma\

    Fabien Amiot (chercheur CNRS au laboratoire Femto-ST de Besançon) et Caroline Grosjean (chorégraphe de la compagnie Pièces Détachées) partagent tous deux le même goût pour l'expérimentation et la performance.

    Son travail sur la résistance mécanique (à lui) et son goût pour la contrainte (à elle) les amènent ici à collaborer pour la première fois et à mettre en jeu corps et résistance. Ils proposent tout au long de l'après midi dans le jardin plusieurs installations à explorer physiquement, en solo ou à plusieurs, ainsi qu'une performance en duo.

    σ / Σ est une commande de l'Atheneum de Dijon dans le cadre du projet VIVO! Entrez en nature.

  • Fragments

    Une proposition sur mesure

    Création 2016

    «Fragments est une proposition à multiple facettes née à l'occasion de la Nuit Européenne des Musées en mai 2016 au Musée de l'Abbaye de St Claude. Elle se construit spécifiquement en fonction du lieu et du type d'évènement qui l'accueille. Elle se compose d'extraits de spectacle au répertoire de la compagnie (Héroïnes, Partitions, À l'endroit, Diptyque, Honeycomb...), d'installations vidéo et/ou sonore, de performances imaginées pour l'occasion.Proposition artistique sur mesure, Fragments s'inscrit dans des espaces singuliers et s’imagine le plus souvent sous forme de parcours. Elle invite ainsi le spectateur à se déplacer et à changer d'angles de vue, à être en prise directe avec les pièces, au plus proche des artistes. Regroupant plusieurs extraits du répertoire d’une part, et mêlant danse, musique, voix, vidéo d’autre part, Fragments ore un large panorama du travail de la compagnie et de multiples entrées pour appréhender la danse contemporaine. »

    Distribution :

    Chorégraphie et mise en espace : Caroline Grosjean

    Performers : 3 à 6 personnes (distribution sur mesure en fonction du projet : danseurs, musicien, auteur...)

    Production :

    Pièces Détachées

    Co-production et résidences :

    La compagnie Pièces Détachées est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l'aide à la structuration en 2017-2018.Les spectacles dont sont extraits les courtes pièces présentées dans le cadre de Fragments ont bénéficié des aides à la création de la DRAC Franche-Comté, du Conseil Régional de Franche-Comté, du Conseil Départemental du Doubs et de la Ville de Besançon

  • Honeycomb

    dispositif chorégraphique, littéraire et musical

    « Au départ, il y deux silhouettes anonymes, deux corps dans l’espace, deux personnes en mouvement. Entrelacement de présences sensibles, de lignes chorégraphiques, de figures imposées, la danse s’inscrit, s’imprègne et se transforme en fonction du lieu qui l’accueille. Corps/Mots Les textes ont tous le même point de départ : deux corps dans un espace à géométrie variable. Ils répondent tous à une même contrainte de forme puisqu’ils sont pensés pour être oralisés et mis en son. Mots/Musique Chaque auteur est associé à un compositeur. A priori, ils n’ont jamais collaboré. L’écriture musicale se fait en aller-retour entre danse, texte et musique mais chaque duo écrivain-musicien développe indépendamment son propre univers. Corps/Mots/Musique Au moment de la représentation, corps, voix et sons co-habitent dans des lieux et des temps multiples. La danse s’étire ou se remet en jeu, dans un ou plusieurs sites distincts selon le contexte. L’objet sonore est spatialisé, en proximité directe ou à distance des danseurs, depuis une source isolée ou en de multiples endroits. Dispositif/Spectateur Le dispositif est parfois en symbiose, parfois fragmenté, Le spectateur est libre des modalités de son expérience, il peut évoluer dans l’espace de représentation, regarder de près ou de loin, voir et entendre, voir puis entendre...»

    Distribution :

    Chorégraphie et mise en espace : Caroline Grosjean

    Performers : Caroline Grosjean, Philippe Lebhar (danse), Manuel Daull (texte), Rémi Aurine-Belloc (musique)

    Production :

    Pièces Détachées

    Co-production et résidences :

    La compagnie Pièces Détachées est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l'aide à la structuration en 2017-2018. Avec le soutien du Département du Doubs, de Culture 70 dans le cadre d'une résidence d'artiste en collège, de la Saline Royale d'Arc-et-Senans et de la compagnie Pernette (prêt de studio).

    photos © Anna Guiton, Caroline Grosjean

  • EXIT 87

    Création 2018

    un espace retenu, partagé, foulé, fendu, une énergie communicative, des corps tendus, sensibles, chargés, exaltés, transis, une nécessité à se mettre en mouvement, une polyphonie corporelle, une communion possible entre danseurs et spectateurs, une urgence à danser ensemble...

    De l’émergence au débordement

    EXIT 87 est une pièce immersive, chorégraphique et musicale qui convie le public à partager le plateau.

    Intensité physique et énergie punk caractérisent cette nouvelle création de la compagnie qui entraîne les interprètes hors de leur zone de confort et invite les spectateurs à se glisser au plus près des corps et des voix en mouvement.

    Performance intimiste, spectacle dansé, rassemblement spontané, transe, concert improvisé...

    EXIT 87 est un aller-retour entre tension intérieure et énergie primale, entre pulsion collective et retour à l’intime.

    EXIT 87 est une plongée électrique qui flirte avec le point de rupture et cherche à faire basculer le lieu de la représentation.

    Équipe de création :

    Conception, chorégraphie : Caroline Grosjean

    Au plateau (danse, musique, lumière, son) : Magali Albespy, Rémi Aurine-Belloc, Benoît Colardelle, Christophe Cartier, Caroline Grosjean, Philippe Lebhar, Galaad Le Goaster, Stève Paulet, Lisa Vilret.

    Accompagnement à l'écriture des textes : Anne Savelli

    Pièce chorégraphique et musicale immersive pour 80 à 150 spectateurs - durée : 1h - tout public à partir de 15 ans

    Production : Pièces Détachées Co-production et accueil en résidence : La Barcarolle - EPCC de St Omer, Les 2 Scènes - scène nationale de Besançon, VIADANSE Centre Chorégraphique de Bourgogne-Franche-Comté à Belfort (accueil studio), le Théâtre de Morteau, MA scène nationale - Pays de Montbéliard,  l'Atheneum de Dijon, la Fraternelle - Maison du peuple de St Claude, la régie culturelle de la Région Sud.

    Avec le soutien de l'Adami, de la DRAC Bourgogne-Franche- Comté, du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, du Département du Doubs, de la Ville de Besançon, du réseau Affluences. La compagnie Pièces Détachées est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l'aide à la structuration en 2017-2018 et 2019-2020

    Merci à Benoît Pasquier (pour les photos de la Fraternelle), Benoît Colardelle (pour les photos de répétitions)

    Pour les photos du FRAC - Compagnie Pièces détachées, Caroline Grosjean, EXIT 87 © Frac Franche-Comté, Les 2 Scènes, 2019, photo : Nicolas Waltefaugle

  • EASTERN

    Création 2010

    Suite au solo à l'endroit... construit dans un espace contraint de 2 mètres sur 2, j'avais envie de travailler à un espace infiniment large et en même temps de questionner la limite.

    Eastern est un espace à conquérir, un point sur le globe difficile à localiser, une étendue sauvage, un plateau de théâtre, un horizon, un huis-clos, un ailleurs, une infinité de paysages, un paysage pour des corps…

    Eastern est aussi la somme de toutes ses frontières, la lisière, l’espace « entre ». Eastern est un territoire mobile, un point d’équilibre où se rencontrent trois corps, trois interprètes, trois destinées.

    Distribution :

    Conception : Caroline Grosjean

    Assistant à la mise en scène : Julien Travaillé

    Chorégraphie, interprétation : Eloise Deschemin, Caroline Grosjean

    Musicienne : Agustina Meroño

    Création lumière : Romuald Boissenin

    Création son : Nathanael Wong

    Production :

    Pièces Détachées

    Co-production :

    Théâtre de l’Espace-scène nationale de Besançon, CCNFC à Belfort dans le cadre de l’accueil studio,aide à la création chorégraphique de la DRAC Franche-Comté, Conseil Régional de Franche-Comté, Conseil Général du Doubs, Ville de Besançon. Avec le soutien du Granit-scène nationale de Belfort et du Centre National de la Danse de Pantin.

    Calendrier :

    EASTERN a été présenté et joué à la Coopérative du Granit (répétition publique) (90), au CCNFC à Belfort (19H, avant première) (90), au CND de Pantin (présentations professionnelles) (93), au théâtre de l’Espace – scène nationale de Besançon (création) (25) , à l’espace Georges Simenon de Rosny sous Bois (présentations professionnelles) (93).

    Eastern n'est plus au répertoire de la compagnie.

    Photos © Yves Petit

  • A l’endroit…

    Épure chorégraphiée pour une interprète et le silence

    Création 2009

    « Avec ce premier solo en tant que chorégraphe, j’avais envie de prendre un temps de recul, un temps pour faire le point sur mon parcours de danseuse et mes choix d’interprète. Pour m’y confronter, j’ai choisi de me donner un cadre strict, contraignant, presque aride : un espace restreint, beaucoup de silence, et surtout, une grande proximité avec le public. Autant de moyens d’approcher le corps, sans médiateur et donc sans filtre, de dénuder la danse et la danseuse, sans artifice, mais pas sans pudeur, et de pouvoir oser une réelle rencontre avec les personnes présentes dans la salle. Mettre l’interprète face à son ressenti et dans le même temps face au ressenti des spectateurs, du spectateur. A l’endroit… s’étire et oscille autour de ce double constat, dans ce double présent. Entre un retour sur soi et de possibles aller-retours. »

    Distribution :

    Chorégraphie, interprétation : Caroline Grosjean

    Assistant à la mise en scène : Julien Travaillé

    Création vidéo : Ximena Walerstein

    Création lumière : Hervé Gary

    Production :

    Pièces Détachées

    Co-production et résidences :

    Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort, (dans le cadre des Résidences décentralisées en région Franche-Comté financé par le Conseil Régional de Franche-Comté, avec le soutien de la Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard et de l’Arche de Bethoncourt - scène conventionnée pour l’enfance et la jeunesse, scène jeunes publics du Doubs.), Service culturel du Crous et Petit Théâtre de la Bouloie de Besançon. À l’endroit... a bénéficié de l'aide à la création de la DRAC Franche-Comté, du Conseil Régional de Franche-Comté, du Conseil Général du Doubs et de la Ville de Besançon dans le cadre du dispositif Emergences. Itinéraires à l’endroit.. a bénéficié du soutien du Conseil Général de l’Yonne et de l’Yonne en scène.

    Photos © Yves Petit

  • Petites Partitions entre Amis

    Immersion chorégraphique et performative

    à la rencontre de tous les spectateurs à partir de 2 ans

    «Deux danseuses complices investissent des lieux et naviguent entre immersion douce et perturbation artistique. Petites Partitions entre Amis est une proposition originale qui s'inscrit dans la durée et dans les espaces non dédiés au spectacle : les musées et les lieux patrimoniaux mais aussi les établissements scolaires, les crèches, les médiathèques, les hôpitaux, les maisons de retraite... Selon le contexte, la rencontre entre artistes et spectateurs se décline sous plusieurs formes : présences singulières, impromptus, invitations, interactions, échanges... En état de vigilance sensible, les performeuses s'inspirent de situations et de partitions, elles construisent en temps réel des propositions chorégraphiques et musicales, poétiques et ludiques, intimes et spectaculaires. Elles tissent en douceur démarche artistique, expérience sensorielle et approche didactique. »

    Distribution :

    Conception : Caroline Grosjean

    Performers : Magali Albespy, Caroline Grosjean

    Production :

    Pièces Détachées

    Co-production et résidences :

    La compagnie Pièces Détachées est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l'aide à la structuration en 2017-2018. Petites Partitions entre Amis a été accueilli en résidence à l'Abéïcité-Abbaye de Corbigny et a bénéficié d'une résidence d'artiste en établissement scolaire en partenariat avec Culture 70

    photos © René Claudel, Benoît Colardelle

  • Ex/tensions # 1 Cow boy Junkies

    the trinity session til'I m dead

    maquette réalisée dans le cadre de Prototype I à l'abbaye de Royaumont. août 2014

    Note d'intention :

    Au commencement, il y a eu l'intuition d'un espace propice à l'apparition du chorégraphique dans les mots, le texte pouvant alors devenir un lieu de projection, pour les danseurs, pour le musicien et pour les spectateurs. Cette articulation texte / geste est le sujet de ma prochaine création Diptyque, en collaboration avec l'auteure Anne Savelli.

    C'est pour son écriture précise et abstraite, rêche et poétique, que je lui ai proposée cette rencontre. Ce prototype se dessine comme une première confrontation de nos deux écritures, une tentative de cohabitation à partir d'un texte préexistant : Cow-boy junkies, the trinity session 'till I'm dead- édition le mot et le reste – 2008. Cow boy Junkies est un texte condensé et morcelé. Il y est question d'espaces et de corps urbains, de rencontres, de communautés, de mémoires individuelle et collective, de musique et d'amitiés.

    J'ai choisi de travailler à partir du premier chapitre intitulé Le lieu. A partir de cet espace concret, je construis des présences singulières, qui mettent en jeu dans un même "décor" les danseurs, un musicien et le public.

    Pour faire basculer ce lieu, je développe une écriture non linéaire, en superposant

    les temps et les adresses, en fragmentant les images et les perceptions, en jouant avec les tensions des corps dans l'espace, en juxtaposant silences et éclats. Le public est immergé dans l'espace de représentation, il y est à la fois acteur et spectateur de l'action, il oriente son regard et construit sa propre partition visuelle, sonore et sensible, partir de ces images en mouvement.

    Caroline Grosjean.

    Distribution :

    Chorégraphe : Caroline Grosjean

    Musique : Rémi Aurine-Belloc

    Interprètes : Damien Sengulen, Vidal Bini, Laura Boudou, Lisa Vilret, Flore Khoury (danse), Rémi Aurine-Belloc (guitare)

    texte extrait de Cowboy junkies – the trinity session. Anne Savelli. - Edition le mot et le reste.

    La phrase musicale interprétée à la guitare par le compositeur Rémi Aurine-Belloc, fait sa boucle en montée progressive. Elle accapare les corps en mouvement qui à leur tour en imaginent les formes, les contours, les gestes, le dessin. Surgit dans l'espace, un paysage, entre réminiscences, culture pop et imaginaires d'aujourd hui. Etats de corps, présences et danse, tour à tour, s'éclairent et s'effacent.

    Irène Filiberti

    Photos : Photo de une - Photos 2, 3, 4, 5  • © Laurent Paillier / www.photodedanse.com - Fondation Royaumont • Les autres photos ©Vincent Bosc - Fondation Royaumont

  • Diptyque

    Pièce en 2 tableaux : d'ici là et L

    d'après deux textes originaux de Anne Savelli Créations 2015-2016

    « Ce qu'on voit mieux encore, c'est la ligne carrée de la mâchoire, les filaments blancs du soleil quand il chemine sur l'eau grise, sur tes seins et tes bras. Le corps plus vague que le visage, ce visage qui ne s'offre pas, ne s'avance jamais vers nous, abandonné à la lumière. Tu reposes. Tu te reposes. Entre les deux nous hésitons. Ta nuque est le centre du monde. L'eau grise continue d'être grise. J’aimerais penser qu’il t’a photographié sans te le dire ou presque, t’a laissée flotter à ton rythme. De la dérive et du contrôle, il devrait être un peu question ». flottement (extrait de L) Diptyque place le spectateur au plus près des corps et des interprètes dans un huis-clos littéraire et musical. En composant avec la fusion et la solitude des personnages, leur sensualité et leur violence, Caroline Grosjean tisse une fresque intime et abstraite.

    Distribution :

    Conception, mise en espace : Caroline Grosjean

    Equipe de création : Magali Albespy, Vidal Bini, Mathieu Heyraud (danse), Rémi Aurine-Belloc (guitare),

    Anne Savelli (textes), Zidane Boussouf (composition sonore d'ici là), Benoît Colardelle (lumière et direction technique)

    Aide à la production : Peggy Kintzinger

    Diffusion/Communication : Judith Wattez

    Production :

     Pièces Détachées

    Co-production et résidences :

    le Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort dans le cadre de l'accueil studio et du programme Résidence décentralisée en Franche-Comté à la Fraternelle - St Claude, le théâtre de Bouxwiller, le TROIS C-L Luxembourg, l'Échangeur - CDC Hauts-de-France dans le cadre du dispositif Studio libre, l'Étoile du Nord (Open Space 2015), la Compagnie Pernette et le CND (prêts studio). Diptyque a bénéficié des aides à la création de la DRAC Franche-Comté, du Conseil Régional de Franche-Comté, du Département du Doubs, de la Ville de Besançon. La compagnie Pièces Détachées est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l'aide à la structuration en 2017-2018

    Les 2 tableaux : d'ici là et L ont été créés le 9 janvier 2016 au Théâtre du Marché aux Grains de Bouxwiller.

  • Héroïnes

    Solo chorégraphique et plastique • Création 2013

    Tout public à partir de 6 ans

    « Amazone, muse, cariatide, mère, déesse, conteuse, romantique, enchanteresse, fée, sorcière... les héroïnes au travers des époques et des cultures me fascinent dans ce qu'elles portent à la fois de force et de faiblesse, de puissance et de sensibilité, d'histoires et de légendes. Depuis notre enfance, elles nous accompagnent, nous émeuvent, mais surtout sont constitutives de nos imaginaires, tant intimes que collectifs. C'est au travers de ces différentes figures que je souhaite développer un travail de corps et d'images. »

    Héroïnes est un solo de danse de 50 minutes où se mêlent dans un dispositif multiple : corps, sons, objets plastiques, images animées, lumière. L'interprète en est le chef d'orchestre et tisse avec l'installation la dramaturgie de la pièce. Entre mythe et réalité, états et actions, proximité et distance avec le spectateur, le corps est porteur d'histoires, incarné, traversé, transi et construit un palimpseste qui alterne jeu et incarnation, contrôle et abandon de soi.

    Distribution :

    Chorégraphie : Caroline Grosjean

    Interprétation : Caroline Grosjean ou Lisa Vilret

    Création lumière et régie générale : Benoît Colardelle

    Création sonore : Zidane Boussouf

    Recherche plastique et création vidéo : Ximena Walerstein

    Scénographie : Caroline Grosjean

    Création costumes : Sylvie Ryser *

    Réalisation décor : Michel Petit *, Fabrice Triponney *

    * ateliers de la scène nationale de Besançon

    Co-production et résidences :

    MA scène nationale - Pays de Montbéliard, La Scène Nationale de Besançon, Le Théâtre - scène conventionnée d'Auxerre, le Théâtre du Pilier à Belfort,

    KLAP-Maison pour la danse à Marseille.

    Héroïnes a bénéficié de l'aide à la création de la DRAC Franche-Comté, du Conseil Régional de Franche-Comté, du Conseil Général du Doubs, de la Ville de Besançon.

    Héroïnes a été présenté dans le cadre des Brouillons de Quint'EST en novembre 2011, puis sélectionné par Quint'EST pour répondre à l'invitation du Groupe des 20 en Rhônes-Alpes en janvier 2012 et 2013.

    Calendrier :

    Depuis sa création Héroïnes a été joué à l'Arche, MA scène nationale-pays de Montbéliard, à la scène nationale de Besançon, au Théâtre - scène conventionnée d'Auxerre, aux Sept Collines à Tulle, à l'Espace 600 de Grenoble, au festival « La tête dans les nuages » de la scène nationale d'Angoulême, en hors les murs avec le théâtre du Pilier et dans les randonnées de la culture en partenariat avec les Sept Collines et la ligue de l'enseignement de Corrèze.

    Photos : Photos une, 2   © Benoît Colardelle - Autres photos © Yves Petit - Affiche Héroïnes © Stéphan Perreau