Caroline Grosjean

Caroline Grosjean

Chorégraphe et interprète

Après une formation éclectique (CCN de Montpellier, Martha Graham Dance School, DanceWeb Europe, Charleroi Danse), elle est interprète pour des chorégraphes et des collectifs (Loulou Omer, Lin Yuan Shang, X compagnie, Almost a thing, le Pôle, Quai des Valses, R/O…). Elle est titulaire du Diplôme d’État de professeur de danse contemporaine et d’un Diplôme Universitaire Art, danse et perfomance.

En 2009, elle crée son premier solo À l’endroit… manifeste épuré et silencieux qui marque le début d’une recherche autour du corps et de l’interprétation. Suivront Eastern (2010), Partitions (2012), Héroïnes ( 2013).

Portée par la rencontre et les écritures croisées, elle engage en 2014 un travail en compagnie de l’auteure Anne Savelli avec Ex/tensions cow boy junkies (2014) puis Diptyque (2016). Elle poursuit cette collaboration avec les mots en invitant l’auteur bisontin Manuel Daull sur le projet Honeycomb (2017).

Elle a suivi en 2013/2014 le programme de recherche et composition chorégraphique Prototype I – les espaces propices à l’apparition du chorégraphique de la Fondation Royaumont et développe des projets in situ comme Fragments (2016) ou Petites Partitions entre Amis (2017).

En 2014, elle débute un travail d’images fixes et animées en revisitant son premier solo à l’occasion d’une Wild Card à WASP – Bucarest dans le cadre du projet européen Life Long Burning.

Parallèlement à ces créations chorégraphiques, elle initie, construit et mène des projets de formation, de transmission et de sensibilisation avec des publics et des partenaires multiples.

Photo © Compagnie Pièces Détachées